Marilyn Monroe from beginning to end

Sorti en 1997, ce livre retrace sur 144 pages, les rencontres sur 12 années du photographe Earl Leaf et Marilyn Monroe.

1997 mm from beginning to end

Les premières pages racontent le photographe Earl Leaf et comment ces photos sont arrivées dans les mains de Michael Ochs.

Leaf était un photographe par mis tant d’autres dans la faune hollywoodienne. Mais il faut le reconnaître, il savait prendre de belles photos. Il savait saisir l’instant.
Quand vous regardez son travail que vous pouvez retrouver dans les archives Getty ( https://www.gettyimages.fr/photos/earl-leaf-michael-ochs?phrase=earl%20leaf%20michael%20ochs&sort=mostpopular ) il s’en dégage une certaine limpidité, une fraîcheur, une sérénité dans le tumulte.


Pour revenir à Marilyn, Leaf est l’un des rares à l’avoir suivi de ses débuts jusqu’à sa mort. A travers son regard, la chrysalide devient papillon.

Dans le livre, chaque chapitre raconte une de ces rencontres.
La première, du 17 mai 1950, est la plus riche puisqu’il s’agit d’une véritable séance photos dans les jardins de la villa de Johnny Hyde à Beverly Hills.

gettyimages-73996547-2048x2048

Ensuite janvier 1952 et la cérémonie des Henrietta Awards (les ancêtres des Golden Globes). Pourtant deux photos indiquent deux autres soirées une courant de l’année 1952 et une autre de… 1951.

195 leaf

Direction novembre 1953 pour la première du film « How to marry a millionaire ». Le soir où Marilyn Monroe est devenue la plus grande star de Hollywood.

1953 leaf

Ensuite mars 1956 et une maison à Beverly Hills pour une conférence de presse. Après son exil new yorkais, Marilyn revient à Hollywood pour tourner « Bus Stop ».

gettyimages-73908422-2048x2048
Avec Earl Leaf

Juillet 1958, une nouvelle conférence de presse pour annoncer un tournage : celui de « Some like it hot ».

gettyimages-73996537-2048x2048

Enfin, mars 1962 à la cérémonie des Golden Globes Awards.

1962 leaf


Bien évidemment, la sélection des photos apparaissant dans le livre a été largement diffusée sur le net depuis 20 ans.
Des ventes aux enchères nous ont aussi permis de découvrir d’autres variantes surtout pour la séance de 1950 mais la qualité n’est pas forcément au rendez-vous.

Peut-être suis-je encore influencée par la découverte fabuleuse que fut ce livre pour moi il y a plus plus de 20 ans, mais je le conseille vivement.
Il reste un très joli portfolio d’une rencontre photographique s’étalant dans le temps. La qualité légèrement glacée de chaque page ajoute au charme de l’ensemble. En plus vous le trouverez facilement à bas prix en fouillant un peu sur le net. Donc n’hésitez pas 🙂 !


Une réflexion sur “Marilyn Monroe from beginning to end

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s